Ô douleur ! Ô douleur ! Le Temps mange la vie…

Charles Baudelaire.

 

Elle attend

Elle attend

Sous le regard indifférent de Benicio del Toro.

Quoi ? L’heure de l’apéro ? Le dernier métro ?

Elle attend

Mais qui, qui ?

Son chéri, une amie, un ami,

Un parent, un amant ?

Seule, dans la grande salle désertée

Son café est depuis longtemps terminé

Le temps s’est arrêté.

Elle attend.

Elle attend

Sans faire le moindre mouvement

Elle attend, tout simplement.

Elle attend qui ?

Le Père, le Fils, le Saint-Esprit,

La prochaine pluie ?

Sans l’avoir appris,

Je suis reparti.

Il pleuvait quand je suis sorti.

 

 

*** fin ***