Sur sa branche perché, le pigeon n’en revenait pas,

ne s’en remettait pas, il n’avait jamais vu ça ! Il en était baba.

« Qui va là ? Que voilà ? Halte-là !

Que vois-je ? Qu’est-ce ? Qu’est-ce là que cet échalas ?

Un authentique squelette tombé dont on ne sait quelle planète,

Assurément venu de perpète…  

 

 

– Cher Monsieur, détrompez-vous, je ne suis pas un squelette.

Je reconnais être certes un peu maigrelette

Même dépourvue de rebondies fesses et de ronds seins,

à y regarder de près, je suis un beau brin de fille néanmoins.

A ma façon particulière, somme toute, une jolie petite gosse

 

Comme je n’étais pas bien grosse, sans bidoche, tout d’écorce,

certains moqueurs m’ont autrefois surnommée Brindille.

Mon vrai nom, c’est Camille.

Plus tard je veux devenir fleuriste.

 

– Naïve maigrichonne, garde-toi d’emprunter la mauvaise voie

Parole d’expérimenté ramier, crois-moi, tu risques de tomber de haut,

Taille et poids, je te l’assure, tu as tout tout tout, tous les atouts

pour être non pas fleuriste mais exceptionnelle fil-de-ferriste.

 

On est là tous les deux, en plein vent, à discuter le bout de gras, et tu as froid.

Je t’offre volontiers pour un instant un toit en t’accueillant chez moi.

J’ai de quoi te distraire aimablement avec moult jeux de société

et lorsque tu en seras lassée, te réchauffer sous un édredon en plumes

Puis, selon l’usage, tu le comprendras, j’userai de mon légitime droit de cuissage.

 

Négligeant sa vocation pour le commerce des fleurs

Brindille outrée par les propositions du monte-en-l’air

sur le champ joua les filles de l’air,

fille fil-de-ferriste à contre-cœur.

 

Ami, la morale retiens :

En chaque chose, il faut considérer la fin

(La Fontaine)

*** fin ***

 

Hep !

Précipitez-vous sur les versions de mes excellents associés :

Alain Gautron, le Rêve Bleualain-apln-blog.fr

Océanique, oceanique.eklablog.com.

 

9 commentaires

  1. Va savoir, la pauvre Camille a peut être croisé la méduse qui de son regard l’a pétrifiée !
    Et la palombe n’ est pas le prince charmant qui saura la réveiller !
    Bien à toi, pas de pluie, du vent pour l’ instant !

    34gv9cg.jpg

  2. Bonjour Alain
    Ta brindille est une fille
    Ma brindille est Arlequin
    Chacun son genre chacun son chemin
    Mais tous les deux tombent de haut
    Belle journée

  3. Quelle photo incroyable ! En général tes trouvailles me frappent, mais là je suis baba devant cette brindille qui ne semble pas artificielle ! Avec le sérieux pontifical du pigeon à côté c’est sublime.

    • C’est une véritable branche, repérée au hasard, un hasard qui fit bien les choses avec la présence du pigeon. Mon oeil de chasseur (d’images), le coup de bol.

      Merci pour tes passages sur nos productions. Bien à toi et bonne semaine.

  4. je suis resté accroché à la photo, la nature me surprend chaque jour,
    après la pluie, du soleil, pas d’inondations chez moi,
    Bonne journée

  5. Il y a parfois d’étranges rencontres, un bonheur pour l’imagination !
    Bien à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.