dessin de Céline

Venue sans crier gare des tréfonds
Une larme de fond a perlé en surface
Puis a coulé lentement sur la joue
Laissant sur ton maquillage
Le sillon marqué du naufrage.

Elle a roulé le long de ton cou
Là où hier encore je déposais des baisers
Puis dans un léger tissu a subitement disparu
Sans se fendre d’un salut à la compagnie,
J’ai compris qu’entre nous aussi c’était fini.

En effet ce le fut.
De ma vie, comme elle de ma vue,
toi aussi tu disparus.

 

Alarme.

4 commentaires

  1. La larme est le trait -union de la rupture entre deux personnes, et le temps qui passe finit par faire oublier le chagrin
    Bien à toi, pas de soleil, mais pas de pluie non plus
    1zq3bjm.jpg

  2. francis BOUILLIE

    Trés beau dessin et trés beau texte.Bizz

  3. la rupture, un moment de la vie toujours difficile et rarement sans larme,
    le soleil revient timidement,
    Bonne journée

  4. “Faire une perle d’une larme” écrivait Musset. Pas facile.
    Bien à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.