6 commentaires

  1. Elles finiront par dépasser en nombre les pigeons, et elles sont encore plus polluantes !
    Bien à toi, le soleil joue à cache-cache
    jz6uz5.jpg

  2. Elles ne migrent plus, la terre d’accueil leurs convient.
    timide soleil
    bon vendredi

    • La photo date d’il y a plusieurs semaines, maintenant elles sont parties en nombre et il n’en reste plus guère. Le pigeon a la majorité. Bouffeurs de bourgeons, gare désormais à nous. Tout le monde aux abris.
      Bien à toi.

  3. On s’y perd …
    Reflets dans l’eau, donnant de la profondeur…J’aime toujours beaucoup!
    Et ici, j’aime en particulier cet arbre au branches nues, qui semble explorer_ ou même envahir_ l’eau trop calme du canal
    Pour un peu, ou le croirait parti à l’aventure. Que dis-je ? ON LE VOIT PARTIR à L’AVENTURE !
    .
    Puis : Pas possible, j’ai la berlue ! Des mouettes qui colonisent les toits ?
    Vertige … Déluge ?
    .
    Le haut, le bas, Y’a d’la flotte partout …
    Au secours, j’ai perdu mon sens de l’orientation !
    ——
    Superposition (voulue ou inexpliquée ?) de photos ?
    En tout cas, merci : Dépaysement assuré et insolite, au paradis des mouettes

    • En fait, je vous le dis, je te le dis, il y avait une couche de glace sur le canal, d’où ces reflets. Ces effets.
      Elles ont maintenant rejoint les côtes, retour au bercail, tout comme les cormorans. Restent les pigeons fienteurs et amoureux frénétiques.
      Bonne fin de semaine et bon vendredi 13.
      Les poissons d’avril accrochés dans le dos ont disparu, le billet de loterie nationale, itou. Contrairement aux mouettes, je doute qu’on les revoie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.