7 commentaires

  1. J’aurais pris un petit coussin pour ne pas avoir froid aux fesses.

    • Il faut reconnaître que c’était pour les uns et l’autre une bien étrange idée de s’installer là, avec un passage obligé par l’eau. La paix n’a pas de prix, quitte à mouiller les chaussettes.
      Pour le reste, voir le catalogue Damart.
      Bonne journée.

  2. sur mon île … il en a fallu du courage à ces Robinson Crusoé des temps modernes
    du soleil et un vent glacial
    bonne soirée

    • Un p’tit brun de fantaisie, d’originalité, pimente la vie de la ville et fait le bonheur de l’amateur de situations un peu spéciales.
      J’avais aussi pensé à Robinson.
      Bien à toi. Ce n’est pas encore et toujours la chaleur. Bonne journée.

  3. Mais comment, sans bottes, atterrir sur ce banc ?
    Donc, s’ils se sont fait piéger par un flot inhabituel, pour être restés trop longtemps sur ce banc;
    ils doivent bon gré, mal gré, attendre la décrue 😛

    à chacun ses occupations !
    Ils ne sont pas à plaindre, bercés par le clapotis de l’eau

    • En fait il y avait une minuscule bande de terrain pas trop détrempé qui autorisait un passage prudent pour atteindre ces bancs. Drôle d’idée sans doute mais un peu de fantaisie ne saurait nuire dans la vie de la cité.
      La crue avait régressé, ils n’ont donc pas été surpris par une brutale montée des eaux, les “zozos”.
      Bonne journée.

  4. au moins étaient ils surs de n’ être pas dérangés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.