Si aux voix de sirène tu succombes

Tu creuseras ta tombe.

Depuis la nuit des temps

– cela en fait des nuits et des nuits ! –

au grand jamais chats et rats ne furent amis.

Certain chat lorgnait depuis belle lurette un rat

qui n’était pas de l’Opéra,

nul tutu ne masquait son tentant petit c…

Sacha le chat

Laura le rat.

 

Sacha eut Laura, de l’Opéra ou pas, volontiers croqué

s’il avait seulement pu subrepticement s’en approcher…

Mais voilà, élevé à l’école de la nécessaire méfiance

le rat du matou prudemment se tenait à distance.

 

Laura le rat, Sacha le chat, il l’aura, ne l’aura pas ?

Pour au plus près adroitement l’attirer

et de ses griffes acérées s’en emparer,

le perfide chasseur proposa un jeu

à la grignotante créature à longue queue.

« Faisons la fête.

Mon tout beau, viens jouer avec moi

En confiance, approche toi, rapproche toi

Et en chœur entonnons cette ritournelle

Qui plut et plait tant aux jouvenceaux et jouvencelles.

On y va ? 

– Je te tiens, tu me tiens par la barbichette

Le premier de nous deux qui rira

Aura une tapette… »

Ravi, le rat rit.

Laura pardi perdit.

A rat qui rit hara-kiri garanti.

*** fin ***

3 commentaires

  1. Jusqu’au dernier moment, le me suis dit : Laura l’aura. Hélas, elle a ri !
    Bien à toi

  2. ah Laura … rat des villes rat des champs,
    il neige !
    Bonne soirée

  3. Mais nos chats préfèrent les croquettes, et ne s’ attaquent plus qu’ aux souris pour s’ amuser !
    C’ est que les rats se défendent, et ont de longues incisives !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.