Il était une fois de jeunes champignons agglutinés à un tronc

Heureux ô combien de leur confort et de leur sort

– vous savez comme sont les ados –

Jusqu’à ce qu’on leur demande un modeste effort.

« Tout là-haut, tout en haut, jamais nous ne parviendrons

– geignaient piteusement les oisifs champignons

Peu enclins à se bouger, par avance épuisés –

Nous sommes trop nombreux, étroitement serrés.

Si nous devons bouger, on se marchera sur les pieds, se chevaucher,

se bousculer, s’empêtrer, les uns les autres inévitablement se gêner,

le genre jour de soldes dans les magasins parisiens, la ruée.

 

– Crénom ! Cessez sur le champ vos jérémiades et de pleurnicher !

gronda sévèrement le Grand Ancien, de la troupe chef autoproclamé.

Il s’agit avant tout pour votre fragile espèce d’une question de sécurité.

Vous devez coûte que coûte pour y parvenir vous remuer et monter.

 

Ordre et discipline, plus volonté, doivent être nos maîtres-mots.

Ajoutez-y confiance, persévérance, régularité et courage.

Le succès est à ce prix et vous serez les nouveaux Hillary.

Serrez les dents et les rangs, allez de l’avant, au diable les sanglots.

Au démarrage, un p’tit coup de rein

Puis écrasez le champignon après avoir desserré le frein.

Allez hop hop hop. Go go go ! »

 

Las, un passant rôdant aux alentours entendit l’impératif avis

et à son compte le prit.

D’une criminelle semelle il réduisit la pacifique colonie en bouillie.

 

Vigilance et méfiance !

A vous champignons qui pointez à la longue liste des oreilles,

de cochon, de lièvre, de Judas,

d’ânes, d’ours et de chat,

Craignez les oreilles indiscrètes des bons apôtres

et surtout gardez vous de dormir sur les vôtres.

*** fin ***

Hep !

Précipitez-vous sur les versions de :

Alain Gautron, le Rêve Bleualain-apln-blog.fr

Océanique, oceanique.eklablog.com.

 

 

10 commentaires

  1. Il n’ est pas raisonnable de demander à un organisme n’ ayant qu’ un seul pied, de faire de l’ accro-branches !
    Il serait plus judicieux de persuader l’ homme dont on dit qu’ il est intelligent, qu’ il ne faut pas piétiner un champignon dont on ignore s’ il est ou non comestible !
    Bien à toi, les incursions du soleil sont de plus en plus longues
    28s3uq.jpg

  2. Bonjour Alain
    Te lire de bon matin remue un peu plus que mon café non remué puisque non sucré.
    Allez hop hop hop !!!
    Belle journée qui s’annonce ici mouillée et ventée donc remuée…
    Bises amicales

  3. C’est le problème des “petites phrases” qui, une fois sorties de leur contexte et tombant dans des oreilles ignorantes, causent bien des dégâts. Pauvres champignons !
    Bonne semaine

  4. Que tout le monde se rassure, papa Macromycète va bien !
    ( et probablement a-t-il atteint le sommet, pendant que ses fructifications se faisaient ratatiner …)

  5. Toujours plus haut ! des graines de champions champi champi champignons
    le vent d’ouest s’est levé
    Bonne fin de journée

  6. Passe chez moi, tu verras mon… arbre aussi ! 😀
    Jolis, et me semble comestibles… mais vaut mieux s’abstenir.
    Belle inspiration, bravo fabuliste Alain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.