11 commentaires

  1. Moi c’est un pigeon qui m’a crotté dessus alors que je marchais. En pleine rue, quartier Montparnasse. J’en avais plein les godasses. Ça rime en plus !

    Fille Chtre

    • Mais comment fais-tu pour recevoir sur la tête et en avoir plein les godasses ? Tu es contorsionniste ?
      Faudra nous expliquer.
      Bise. Père PLex.

      • Je t’explique. Un jour, je marchais dans le quartier cité précédemment, je discutais avec ma voisine de balade, tête baissée, quand tout à coup, un pigeon qu’était posé sur la gouttière de l’immeuble que nous longions a largué sa fiente toute blanche un mètre devant nous. Du coup, quand la fiente s’est lamentablement crashée sur le trottoir, ça a éclaboussé partout et j’en ai eu plein les godasses. T’as compris ?

  2. il faut donc faire attention, ces volatiles volent et volent, vive les rapaces !
    Bien à toi, avec encore du gel
    2h80nkh.jpg

    • Ce sont des délurées en permanence affamées. Et il y en a il y en a…
      Un soupçon de neige en fin d’après-midi, rien d’important. Au JT ils auront du mal à ouvrir avec si peu. Comment vont-ils inquiéter les téléspectateurs. En passant à outrance du commejaime ?
      Bonne soirée.

  3. “Fais attention une mouette de celles qui voletaient au-dessus du canal Saint Martin s’invite un peu sans gêne à partager notre pique-nique
    J’ai vu une petite fille gratter dans une grande vasque pour trouver sa pitance elles lui avaient tout piqué.
    Et surtout ne jetons pas nos cartons dans l’eau … elle est déjà saturée ”
    Bel après-midi Alain
    Bises amiclales

  4. Elles sont adeptes du partage, tout ce qui est à toi leur appartient.
    journée grise
    Bonne fin de journée

  5. Chic, promesse de bouffe à babord !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.