DR

Que diable allait-elle faire dans cette galère…

 

Un batracien chevauchait gaillardement un rampant allant de l’avant !

Pour voyager plus rapidement

que n’eut-elle plus judicieusement porté son choix sur un cerf-volant ?

 

«  Commère, mais où vous rendez vous ainsi en cet étrange équipage ?

– J’ai prévu de retrouver un mien ami à Montmorency pour le repas de midi.

– Jamais à l’heure ne serez, je puis vous l’affirmer bien haut

Votre monture ne pratique ni pas, ni trot, ni galop.

Gardez les pieds sur terre si je puis dire, d’elle n’exigez point trop.

 

– J’ai lu jadis dans Cendrillon qu’une citrouille par magie devint carrosse

Pourquoi ne serais-je pas en droit moi aussi d’espérer

Que mon escargot se décide à mettre le turbo

Pour arriver pile-poil à l’apéro ? »

 

Une déclaration qui confirmait que vraiment

Le cavalier avait le cerveau lent.

 

Moralité :

Du naïf, mieux vaux ne pas contrarier les illusions

Moteur irrationnel de ses espoirs de progression.

 

*** fin ***

 

et sur le champ je vous engage aimablement à vous rendre sur le site des Associés :

Alain Gautron, le Rêve Bleu http://alain.apln-blog.fr/

Océanique http://oceanique.eklablog.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.