Hé les cabots ! levez le pied – la patte, si vous le préférez -,

on se met illico au decrescendo.

De grâce, sur le champ, cessez d’aboyer et rangez les crocs.

 

Si en passant je me suis arrêté c’est pour vous regarder

Je suis un promeneur, aucunement une bête traquée

Inutiles sont vos abois parce que je sors du bois.

 

Wouah + wouah + wouah = wouah wouah wouah

3 wouah contre moi.

D’évidence et incontestablement vous l’emportez au nombre de voix.

 

Mais…

Prenez garde à l’extinction de voix et n’oubliez pas le dicton :

Le train, bien que les chiens aboient, par la gare à Vannes passe.

 

*** fin ***

et sur le champ je vous engage aimablement à vous rendre sur le site des Associés :

Alain Gautron, le Rêve Bleu http://alain.apln-blog.fr/

Océanique http://oceanique.eklablog.com/

***

12 commentaires

  1. Ne cherchons pas trop loin. Je m’en méfie mais n’ai pas de problèmes avec eux. Pourquoi ? Je sais leur parler et à bon entendeur je dois mon salut.
    Bien à toi.

  2. Chut les chiens, mon ancêtre dort, n’allez pas la réveiller, elle rêve qu’elle se fait aborder par un cador
    Soleil, chaleur et mois de la photo en Nièvre

  3. Il faut bien qu’ils fassent entendre leur voix, les chiens aboient, tu connais la suite,
    du soleil , mais ça souffle,
    bonne soirée

  4. Bonsoir Alain
    Je confirme tu sais leur parler et ils sont alors tout amour …
    “Aux pieds les clébards”
    Wouah wouah wouh
    Bises

  5. Ce ne sont pas les plus bruyants les plus inquiétants 😉
    Mais attention à cette race, ce sont des chiens sournois et indociles. On en trouve hélas beaucoup à la SPA, car ils sont souvent ingérables.
    Bravo pour ta participation.
    Bises amicales.
    Domi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.