6 commentaires

  1. on verra en septembre ce qu’ il en est, pour l’ instant, les français sont en congés

  2. Ça va chauffer
    le beau temps revient
    bon mardi

  3. Quand les urnes mentent ou désespèrent, la rue pleure et crie

    • jadis il n’y avait rien à dire et ils ne pouvaient rien y faire jusqu’au jour où… Avec la démocratie, il y a forcément toujours des comblés et des frustrés. Mais le verdict des urnes doit (en principe) être respecté. Amen.
      Bise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.