Allongée, nue, était-ce bien toi, toi la Toinon ?

Dis-moi oui, dis-moi non !

Crénom, sais-tu bien qu’on voyait ton buisson,

M’enfin ! Un peu de pudeur, tu aurais dû couvrir ta toison !

T799 ponton IMG_1142 (1)

 Sur le bois surchauffé des lattes, ô merveille,

Tu te donnais voluptueusement au soleil

Immobile, sans roulis ni tangage dans ton corps sage.

 

Phoebus te lardait de ses rayons ardents.

Mettant du cœur à l’ouvrage, en cadence, bien à l’oeuvre,

Hissez les couleurs ! A l’abordage ! Hardi à la manœuvre.

 

Que les dieux du ciel soient bénis.

Oui, oui.

 

Consentante, soumise, langoureusement tu t’es offerte

A ta fourche  une blanche corolle s’est ouverte.

Voyant qu’elle allait s’échapper, tu as gémi : « Ma fleur ! Ma fleur ! »

– bien évidemment, complice, tu n’allais pas crier : « Au voleur, au voleur ! » 

 

Témoin discret de la scène,

jusque là s’étant bien gardé de troubler les ébats,

Alexandre du mât s’écria : « Marguerite, Marguerite, ne nous quitte pas ! »

 

Erreur sur la personne. Pas Marguerite, Toinon, Toinon !

 La réalité dépasse parfois et souvent l’affliction.

 

17 commentaires

  1. Bravo pour ce poème un tantinet coquin, j’adore 🙂
    Bon lundi de Pâques.
    Domi.

  2. LA toison, encore quelque chose qui se fait rare, les femmes préférant laisser aux hommes le système pileux !
    Mais je connais quelques hommes qui le regrettent !
    Bien à toi, avec un peu de pluie
    a9mx46.jpg

  3. encore un peu dans le cochon… sourire

  4. La toison, le jardin secret … gazon maudit .. gazon qui déborde …
    du soleil mais fais,
    bon lundi

  5. La toison d’or, la toison ne dort pas et la Toinon non plus.
    Cadeau de mes petits chéris : une pneumopathie

  6. La marguerite en éventail
    Il commença à effeuiller Toinon
    J’aime j’aime avec passion
    Ta coquille avec corail

    Il n’était plus l’heure
    Après consentement
    Plaisir et agrément
    De crier « Au voleur »

    Photo volée ou acquiescement
    Poème coquin en partage
    Le printemps se fait volage
    Et moi j’apprécie grandement

    Oui je sais un peu moyen mais dit le ressenti
    Bon lundi de Pâques
    Bises amicales

  7. Joli texte sinon, bravo Alain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.