T744  bique

Constatant qu’en ce début de printemps la chèvre montait sur les planches

Le chaman doctement déclara tout en hochant du turban,

Et le menton se tapotant :

« En vérité, je le dis,

les mauvais jours sont derrière nous, enfuis.

Le comportement de cette chèvre est un signe que nous adresse le ciel,

nous tenons enfin le bon bouc. »

Accordons notre confiance au prédicateur

Ce sage, dit-on, jamais ou si peu ne s’égara.

Heureusement car rien n’est plus détestable

Que les errements d’un faux mage de chèvre.

8 commentaires

  1. IL ne risquait pas de se tromper, les chèvres, ça grimpe partout, mais on ne va pas en faire tout un fromage !
    C’ est bien tourné !
    Bien à toi avec le retour du vent
    iw2904.jpg

  2. J’ignorais que Monsieur Seguin était allé voir un chaman. C’était avant…
    Bien à Toi

  3. Bêlement dit, bravo ! 🙂 Bonne semaine Alain. Bise.

  4. Semblait bien avoir omis un truc 🙂 le titre ! Prospère, bravo 😀

    • Pour ce qui n’est pas prose, il faut avoir bon pied pour l’auteur et bon oeil pour le lecteur. Nécessaire et suffisant.
      Mes camembours sont parfois un peu tirés par les cheveux. Je n’ai que le serre-tif…
      Bise venteuse, ça souffle dur.

  5. Mais où est monsieur seguin?
    Taillage des haies, ça occupe
    Bonne fin de journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.