Hep ! Aujourd’hui c’est l’automne.

 

 

Course La Parisienne, 10.09.17

Message personnel : Bon anniversaire à Eva.

 

 

Il y va de bon coeur l’effronté petit oiseau

à fond la sono

Cuicuitant allègrement, prenant ses aises

Sans souci de troubler le silence de rigueur du cimetière du Père Lachaise.

Il siffle à tue-tête à en casser les oreilles

Des pensionnaires qui dans leurs cercueils du dernier repos veillent.

Il lance ses cuicuis

Sans restrictions à la foultitude des ci-gît

Do ré mi

Cuicui

Cuicui

Cuicui cuicui cuicui cuicui cuicui

Cuicui cuicui cuicui cuicui cuicui

Cuicui

Cuicui

Cuicui

Cuicui

Cuicui

Cuicui cuicui cuicui

Cuicui cuicui cuicui

Cuicui cuicui cuicui

 

Sans s’accorder de répit.

Tant et tant de gazouillis

Pour les endormis…

Peine perdue

Nul ne remue.

Bien difficile de réveiller les morts

En dépit des fanfares et roulements et commémoratives sonneries

Celui qui veille sur la flamme sous l’Arc de Triomphe

en sait quelque chose.

Alors hein ! le gazouillis d’un oiseau, pensez donc.

*** fin ***